Les origines 

Le Berger Australien est à l'origine un chien de travail mais de par son intelligence, il excelle dans le bien d'autres domaines. Son nom peut porter à confusion mais la race est originaire des Etas-Unis, plus précisément de Californie. Il a pour ancêtres des chiens de berger du pays basque.

En effet, au 19ème siècle, un grand nombre de bergers sont partis en Australie, pays qui devenait de plus en plus réputé pour la production de moutons et pour la laine. Ces bergers ne laissèrent évidemment pas leurs chiens derrière eux.

Les chiens furent alors croisés avec divers races autochtones, comme le Kelpie et les Bouviers. Sur place il y avait également des chiens de bergers venus d'Allemagne et de Suisse, on pourrait donc supposer que le Bouvier Bernois ait participé au développement de la race car sur certains Berger Australien, on retrouve les couleurs de celui-ci. Le Berger Australien fait d'ailleurs penser à un Bouvier Bernois en plus "léger".

Au temps de la ruée vers l'or, les Basques immigrèrent aux Etas-Unis pour y trouver richesse qu'ils ne trouvèrent pas tous. Certains d'entre-eux redevinrent donc des bergers et les qualités de leurs chiens au travail furent vite remarqués dans l'ouest et dans le nord des Etas-Unis tant ils faisaient de bons chien de garde, énergiques, attentifs additionné à leurs qualités exceptionnelles de chien meneur de troupeaux.

La race continua à se développer et les fermiers américains en améliorèrent le type jusqu'à obtenir le Berger Australien d'aujourd'hui.

Le standard de la race fut reconnu en France en 1996 et le Berger Australien se popularisa ensuite doucement. L'Aussie, comme il est surnommé, est toujours très utilisé aux Etats-Unis comme chien de troupeaux.